Hans Hartung

P25-1976-H301976


Peinture sur carton Barythé
60 x 80 cm
Signé et daté
Certificat de la Fondation Hartung n° CT HH 1997-0

Description

Hans Hartung fût l'un des pionniers de l'abstraction Lyrique. En 1973, Hans Hartung, âgé de 69 ans, déménage sa maison et son atelier à Antibes. Il découvre alors en réalisant les plans de sa maison le carton baryté, papier familier des architectes. Séduit par cette surface épaisse, très lisse, légèrement satinée et d'une blancheur immaculée, il l'utilise jusqu'en 1979.
On connaît le goût d'Hartung pour les mélanges de techniques. Pour réaliser cette oeuvre, il va appliquer de l'acrylique sur un carton baryté à l'aide d'un rouleau. Ce nouveau support et l'emploi de petits formats entraînent un renouvellement dans son travail.

Provenance

Galerie Joan Prats, Barcelone

Collection Privé, Espagne

Hans Hartung

Hans Hartung est un peintre allemand né en 1904.

Au début des années 20 en plein essor du mouvement expressionniste, il étudie l’art et s’emploie à reproduire l’oeuvre de Rembrandt ou Goya.

En 1922, il découvre un processus de couleurs à “l’aniline” qui permet de donner aux aquarelles des couleurs beaucoup plus intenses.

Il s’installe en France en 1935 où il rencontre Piet Mondrian, Alexander Calder… et commence ainsi à trouver son style en élaborant une série d’oeuvres “tâches d’encre”.

Hans Hartung est attiré par l’effet des couleurs posées les unes par rapport aux autres tout en étant dans un mouvement très abstrait.  Les années 40 marquent la fin du dessin préparatoire.

Il devient très vite une figure majeure du langage informel et gestuel très marquant des années 50. La couleur reste toujours présente mais les formes disparaissent au profit d’un geste unique tout en respectant un principe : chaque couleur à son mouvement.

Hans Hartung continue d’explorer de nouvelles techniques telles que le grattage que l’on retrouve dans ses séries des années 60 qui lui permettent au moyen de divers outils de travailler la peinture quand elle est encore fraiche afin de dessiner un nouveau réseau de lignes.

Enfin en 1970, Hans Hartung s’attache moins au signe pour se consacrer à la surface avec l’aide de rouleau lithographique et travaille sur la transparence en jouant sur la lumière.

Hans Hartung décède à l’âge de 85 ans en 1989.

P25-1976-H30, 1976