Kenneth Noland

"Rains"1985


Technique mixte sur papier
240 x 133 cm
Signé, daté et titré au dos

Description

La plupart des travaux de Noland sont exécutés dans l'une des quatre formes suivantes : des cercles , des chevrons, des shaped canvas  (toiles qui ont une forme atypique) et enfin les rayures.Cette oeuvre a été réalisée sur un papier gauffré et pressé de manière symétrique afin d'obtenir des rayures en diagonales. Cela donne à l'oeuvre du relief et un certain cinétistme.
Kenneth Noland privilégie les motifs simples, juxtapose les teintes froides et chaudes et les empâtements, il cherche à créer une sorte de vibration optique.

Provenance

Collection Privé, France

Vente Christie's, Paris

Galerie Traits Noirs, Paris

Kenneth Noland

Kenneth Noland est un peintre d'origine américaine, faisant partie du mouvement abstrait. Né le 10 avril 1924 à Asheville en Caroline du Nord, il rejoint la US Air Force en 1942 pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Au bout de quatre ans, il est démobilisé et grâce au GI Bill (loi votée en 1944 permettant aux soldats démobilisés de financer leurs études via le gouvernement) il part étudier l'art au Black Mountain College, où il étudie sous la houlette d'Ilya Bolotowsky. Avec celui-ci, il découvre le néo-plasticisme (utilisation des couleurs primaires uniquement) et le travail de Piet Mondrian. Entre 1948 et 1949, il travaille avec Ossip Zadkine artiste russe, à Paris. En 1953, aux côtés d'Helen Frankenthaler, il découvre la technique permettant de faire s'imprégner la peinture dans une toile crue.
La plupart des travaux de Noland sont exécutés dans l'une des quatre formes suivantes : les cercles ou cibles comme son tableau Beginning (1958), les chevrons, les rayures et enfin les shaped canvas, qui sont des toiles qui ont une forme atypique. Dans les années 1960, Noland fait partie des pionniers de cette nouvelle façon de peindre qui font pénétrer la peinture dans sa toile puis y peignent.
En 1965, ses oeuvres sont exposées dans la galerie d'Art Moderne de Washigton et au Musée juif de New York. Entre 1970 et 1980, Noland réalise des shaped canvas aux formes totalement asymétriques rendant la structure de plus en plus complexe et fait preuve d'une réelle maîtrise de la couleur. A ce jour, Noland tient encore des expositions personnelles.