Tom Wesselmann

Monica1979


Crayons de couleurs sur papier
7 x 12 cm
Signé et daté

Provenance

Galerie Fluegel Roncak, Allemagne

Tom Wesselmann

Tom Wesselmann est un peintre américain né à Cincinnati (Ohio) en 1931 et décédé à New York en 2004. Reconnu pour ses qualités de dessinateur et coloriste, Wesselmann a suivi des études d’Art à la Art Academy de Cincinatti et à la Cooper Union de New York, après avoir obtenu un diplôme de psychologie.

Avec Roy Lichtenstein et Andy Warhol, il est considéré comme l’un des artistes majeurs du mouvement pop art. Fin des années 50, Il débute sa carrière artistique, en cherchant à se démarquer clairement de l’expressionnisme abstrait en vigueur à cette époque là, tout en se détachant au mieux de la forte influence qu’il a pour l’artiste Wilhem de Kooning.

Son travail est riche et varié. On retrouve aussi bien des oeuvres figuratives que des compositions abstraites. Il utilise également la technique du collage et d’assemblage auxquels il incorpore des objets publicitaires, des appareils électroménagers et des reproductions de tableaux.

Tom Wesselman revisite dans sa peinture des thêmes traditionnels comme les nus (American great Nudes), les natures mortes (Still Lifes) et les paysages ( Landscapes), en dénoncant la société de consommation.

Il s’initie aussi au découpage de ses toiles, en suivant les contours de l’image peinte afin d’au mieux exploiter et utiliser l’espace resultant des formes découpées, comme éléments de compositions ( la série des Mouths Smokers ou Bedrooms Paintings). Certaines de ses oeuvres sont d’un format exceptionnel, atteignant plus de 8 mètres de longueur

En 1983, Wesselmann commença aussi à travailler sur l’acier et l’aluminium, en découpant les lignes de dessins souvent peintes, avant de les placer directement sur le mur ( des oeuvres appelés “Steels Drawing”)

La froideur du métal rentre ainsi en opposition avec la souplesse des lignes, représentant le plus souvent des femmes nues. Le mur où est accroché l'œuvre devient pour ainsi dire la feuille de papier du dessin.

Vers la fin de sa vie, on observe chez lui un retour vers la peinture abstraite, sans pour autant que cela remette en cause le caractère figuratif de ses tableaux.

En 1961, il organisa sa première exposition personnelle au sein de la galerie Tanager, située à New-York, avant qu’une restrospective lui rende hommage au musée des Beaux Arts de Montréal en Octobre 2012.