Aucune oeuvre n'est disponible sur le site.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Zao Wou-Ki

Zao -Wou-ki est un peintre et graveur chinois né en 1920 à Pékin, avant de s’installer en France dans les années 30.

En 1949, il rencontra Henri Michaux, qui illustre huit de ses lithographies et qui lui permetta de faire connaissance avec le galeriste Pierre Loeb, avec lequel il travailla jusqu’en 1957, et où il rentra en relation dans sa galerie avec Maria Elena Da Silva, Hans Hartung et Georges Mathieu.

C’est un artiste qui fait parti dans les années 50, de la nouvelle école de Paris, mais également comme un des représentants de l’abstraction Lyrique.

A cette époque, il découvra la peinture de Paul Klee dont il s’inspira pour peindre.

Le travail de Zao-you-ki est très riche. En effet, cet artiste sait aussi bien réaliser des peintures réalistes comme on peut l’observer dans la conception de ses premiers tableaux (portraits, natures mortes et paysages) que des huiles sur toile de grande taille et enfin des encres de Chine, des calligraphies.

Son travail est rapidement apprécié en Occident, avant d’être reconnu par la Chine vers 1983.

En 1997, il accompagne le président de la République Française, Jacques Chirac, en Chine et se rend à Shangaï pour préparer une grande exposition rétrospective.

Durant cette époque, il se rend avec Pierre Soulages et Roberto Matta à Tokyo pour les dix ans du Praemium Impériale du Japon.

En 2003, il exposa à la Malborough Gallery de New Yok, avant d’être reçu à l’académie des Beaux Arts.

En 2013, il déceda à l’âge de 93 ans à Nylon.