Georges MathieuMouy
1965
Acrylique et huile sur toile
Signée et datée
97 x 195 cm
Zoom
Demande d'informations - Mouy, 1965

Certificat

Certificat du Comité Mathieu

Provenance

Galerie Charpentier, Paris

Collection Privée, Paris

Expositions

Kolnischer Kunstverein, Cologne, 1967

Description de l'œuvre

A partir de 1965, Georges Mathieu réduit son geste lyrique : il n'y a plus de giclures, d'éclaboussures et de taches. Les traces de couleurs témoignent de cette volonté de maitrise, comme s'il cherchait à découvrir la limite de son style, en réduisant au maximum la part subjective. Son langage se hiérarchise également , sans le priver de dynamisme pour autant. 

Dans cette oeuvre, on s'aperçoit que la gestuelle entraine une limitation de la surface en soumettant signes et gestes à des formes plus géométriques. L'artiste, passe outre au sentiment de spontanéité, il y introduit une volonté constructive. Sa gestuelle, ici, varie entre une calligraphie sinueuse et « géométrisante ». L'utilisation de ses couleurs fétiches telles que le rouge et le noir tranchent avec l'application de différentes nuances de bleu qui donne une impression de sérénité. Mouy, fait partie du lot des 120 toiles que l'artiste présenta à la Galerie Charpentier en 1965. Il s'agit de sa dernière exposition dans une galerie parisienne jusque dans les années 80.

Biographie de L'artiste

Georges Mathieu est né en 1921 à Boulogne sur Mer.

Issu d’une famille noble de banquiers il étudie les lettres, le droit et la philosophie à l’Université de Lille dans laquelle il obtient une licence d’anglais. Une fois son diplôme obtenu, il commence à peindre ses premières toiles mais exerce le métier de professeur en parallèle. Très vite il décide d’organiser des expositions pour défendre un art libéré qu’il appelle “Abstraction lyrique” et en deviendra le chef de fil.

A partir de 1950, Georges Mathieu créé des toiles composées de tâches et commence à voyager dans le monde entier où il rencontre toujours un accueil triomphal ce qui lui permet de prendre conscience qu’il faut développer un art avec son propre style.

Son oeuvre est exposée dans le monde entier et il se plait à créer des performances en public afin de montrer sa façon de peindre et de mettre en lumière sa rapidité de geste qui rappelle celui de Jackson Pollock.

 Il se lance encore dans la création de nouvelles formes et notamment pour de grands projets tels que la manufacture nationale des Gobelins, les assiettes de Sèvres, des affiches pour Air-France et une nouvelle pièce de 10 francs.

Toujours investi d’un projet, Georges Mathieu se lance dans la promotion des métiers d’arts. Il est même décoré de la Légion d’Honneur et fait Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Georges Mathieu décède en 2012.

Demande d'information
Annuler