Victor BraunerComposition
1954
Aquarelle et gouache sur papier
Signé et daté
46 x 55 cm
Zoom
Demande d'informations - Composition, 1954

Certificat

L'authenticité de cette oeuvre a été confirmé par Samy Kinge

Provenance

Vente Fineart, Milan, 1988

Galleria Blu, Milan

Collection Privée, Milan,

Tommaso Calabro, Milan

Littérature

Catalogo mostra "Casa Iolas", Tommaso Calabro gallery, Milan, 2020, p.118

Expositions

"Casa Iolas", Tommaso Calabro gallery, Milan, 2020

Description de l'œuvre

  Dans la dernière phase de son évolution, Victor Brauner emploie souvent le mot de « totémisations » aux figures totémiques. Inspiré par l?art Africain ou Océanien, il peint des objets imprégnés de ses propres croyances. L?influence de l?art primitif est très marqué dans cette ?uvre sur papier, les formes sont simplifiées, les couleurs sont vives et contrastées. Il crée son propre langage primitif, empreint de symboliques et de magie. « Les ?uvres de Brauner ne sont pas la pour être comprises ou déchiffrées mais pour laisser parler son imagerie. » 

Brauner possède une grande collection d?art Africain, actuellement conservée au Musée de Saint-Etienne.

Biographie de L'artiste

Victor Brauner est un peintre roumain, qui a appartenu au mouvement surréaliste. Brauner est né en 1903 à Piatra Nemt en Roumanie et est décédé en 1966 à Paris. Son enfance est marquée par la Grande Révolte paysanne en Moldavie de 1907 et par les séances de spiritisme de son père. Il étudie ensuite adolescent, à l’école des Beaux-Arts de Bucarest de 1919 à 1921.

En 1932, Brauner devient membre officiel du groupe surréaliste et à partir de cette période, on retrouve très souvent dans ses œuvres, un thème qui l’obsède : celui de l’œil énucléé, représenté soit percé, transpercé de cornes ou jeté à terre. Quelques années plus tard, l’artiste perdra son œil gauche, lors d’une dispute, il est atteint en plein visage par un verre brisé.

Brauner, était très influencé par les œuvres de Paul Klee, Pablo Picasso, etc. Son imagerie caractéristique inspirée de sa mythologie personnelle captive André Breton qui le propulse au centre du groupe surréaliste. Profondément attaché à ses racines roumaines ainsi qu’à son lexique visuel si unique, Victor Brauner crée des interprétations saisissantes de figures divines occultes possédant leurs propres attributs et pouvoirs obscurs.

Demande d'information
Annuler