Jean DegottexSuite rouge VI
1964
Gouache et encre sur papier
Signé, daté et titré au dos
105 x 75 cm
Zoom
Demande d'informations - Suite rouge VI, 1964

Provenance

Collection Privée, Paris

Vente Artcurial, Paris

Galerie Guislain, Paris

Description de l'œuvre

Cette œuvre fait partie de la série Écriture initiée dans les années 60.
Jean Degottex réalise cette œuvre en commençant par appliquer un fond rouge, couleur qui a une importance majeure dans le travail de l'artiste et qui reflète la violence, le tragique. Ce fond témoigne de la révolte de l'artiste suite au décès  de sa fille un an avant.
Il superpose ensuite à l'aide d'une brosse large, de l'encre de chine sur le papier, posé au sol. Il vient ensuite gratter, érafler la gouache encore fraiche, pour créer une sorte de calligraphie. Une écriture qui ne signifie rien et qui semble flotter sur la surface de l'œuvre. Elle est exécutée d'un geste spontané et vif, insufflant ainsi une sensation de mouvement. «Le geste  semble rendu à sa pureté.».

Biographie de L'artiste

Jean Degottex, est un peintre français, né en 1918 à Sathonay-Camp. Dès la fin de la deuxième Guerre Mondiale, Degottex fait la connaissance de peintres appartenant au mouvement Abstraction Lyrique, pour lequel il y adhéra.

La première galerie qui l’exposera en 1949 est celle de Denise René. En 1951, il reçoit le prix Kandinsky.

En 1955 il fait la rencontre d’André Breton, qui lui fait découvrir la pensée Zen et la calligraphie orientale, en particulier celle chinoise. C’est à partir de cette découverte que le travail de recherche artistique de Degottex prendra un autre tournant : toutes ses prochaines œuvres seront influencées par l’écriture automatique surréaliste et par les principes essentiels de la philosophie Zen.

La réalisation d’un tableau se déroule ainsi, l’artiste se plonge dans un état méditatif qui lui permet ensuite d’appliquer des couleurs sombres sur le fond de sa toile, qui par la suite, cet état de méditation permet de préparer le geste créatif.

Jean Degottex décède en 1988 à Paris.

 

 

 

Demande d'information
Annuler