Maurice Estève

Maurice Estève

Maurice Estève, artiste français, est reconnu comme un peintre majeur de la Nouvelle Ecole de Paris. Il est l’un des premiers représentants qui s’orienta après la Seconde Guerre mondiale vers la non-figuration.
A la fin des années 40, Estève délaisse la figuration et opte pour une abstraction emblématique qui tend vers « un langage plastique autonome », inspiré du mouvement cubiste et de l’abstraction lyrique. L’artiste crée des oeuvres qui représentent un découpage géométrique de plans colorés s’emboitant et se superposant les uns avec les autres, telle une vision aérienne. Peignant directement sur la toile, sans esquisses, ni dessins au préalable. Cet entrelacement de formes, quasi organique aux couleurs vives et intenses, témoignent d'une grande poésie. Au milieu des années 50, il réalise ses premières aquarelles et collages.    

Estève participe à de nombreuses expositions, telles qu’en 1955 à la galerie Galanis (trente tableaux de 1949 à 1954), en 1956 lors de la rétrospective Estève au Statens Museum for Kunst à Copenhague, en 1967 à Zurich à la Neue Galerie, en 1973 à la Galerie Claude Bernard à Paris (exposition de 42 aquarelles de 1957 à 1972), en 1990 à la galerie Louis Carré…