Jonone

"Cuts up"2014


Acrylique sur toile
105 x 80 cm
Signée, titrée et datée au dos
Certificat de l'artiste

Provenance

Galerie David Pluskwa

Jonone

John Andrew Perello est né en 1963 à Harlem.

Son enfance, il la passe dans les rues, fuyant un contexte familial difficile et un échec scolaire. Dès l’âge de 17 ans, il commence à inscrire Jon156, (son nom accolé au numéro de rue), dans les rues de New York, directement sur les murs mais aussi sur les rames du métro.

En trainant dans les rues, il rencontre A-One qui l’aide à pousser les portes des musées et des galeries dans lesquels JonOne commence à comprendre à éduquer son oeil et à comprendre qu’il est possible d’envisager que ce qui n’est que vandalisme à ce moment peut être élever au rang d’art.

Ce n’est qu’en 1984, qu’il devient JonOne et créé un collectif de graffiteurs “156 All Starz” afin de leur faire oublier leurs problèmes mais aussi la drogue qui touche beaucoup d’entre eux. C’est en 1985 qu’il peint sa première toile avec l’idée, d’une oeuvre qui reste dans le temps. Il fait à cette époque la connaissance de Bando qui l’invite à Paris en 1987, où il vit et travaille aujourd’hui.

Il sent que le mouvement Street Art est en plein essor dans la capitale française et décide d’installer son premier atelier d’artiste à l’Hôpital éphémère de 1990 à 1995, locaux de l’hôpital Bretonneau transformé en squat.

Très inspiré par les mouvements et la couleur, les premières oeuvres sont semblables à son travail dans la rue avec des spirales, des serpentins et des jets de peinture. Le blanc n’existe pas dans ses toiles et il aime jouer avec l’omniprésence de son nom.

Récemment, il s’est lancé dans un travail plus expressionniste tout en collaborant toujours sur de nombreux projets associatifs même parfois.