Yves Klein

table


Table en plexigace et verre contenant de l'IKB, Multiple
36 x 125 x 100 cm

Yves Klein

Yves Klein est un plasticien français est né à Nice en 1928 et mort à Paris en 1962.

Il est considéré comme l’un des acteurs les plus importants de l’avant-garde picturale de l’après-guerre.

L’importante bibliographie qu’a généré l’oeuvre de Yves Klein a permis de mieux connaître ou découvrir son activité multiforme. Les plus éminents de ses historiens et historiennes ont conté son extraordinaire aventure, son odyssée, sa vie. Toute marquée de symboles, de mythes, de partis pris, d’une inébranlable foi en lui-même, avec ce que cela représente comme mise et remise en cause, de la part de cet homme convaincu de sa vérité.

La courte vie de l’artiste a été, jusqu’à sa mort et même celle-ci un engagement total, absolu et sans reserve. Sa foi, d’autres diront son orgueil, sa religion était toute entière dans son oeuvre – celle-ci était sa vie, et sa vie fût son oeuvre.

Succintement à travers quelques phrases, citations et observations, il est possible de rappeler que les travaux d’Yves Klein peuvent se résumer ainsi: “D’un côté le concept, de l’autre la poétique”.

Cette liberté qu’il revendiquait dans sa vie, dans son art et ses moyens d’expression, il voulait la retrouver, presque sans limite dans son oeuvre.

Atteindre le plus haut stade de la liberté pour l’homme passe, chez Yves Klein, par la pureté de la couleur. Dès lors, il lui est devenu indispensable de trouver un “matériau” qui préserverait la “couleur pure” sans pour autant sacrifier ses exigences créatives, esthétiques et artistiques.

Il fit de très nombreux essais avec toutes les matières colorantes qui étaient  à cette époque disponible sur le marché, pour enfin trouver le pigment bleu pur. Cette couleur va devenir sa marque de fabrique, plus communément bleu klein ou IKB.

Yves Klein est à la fois un peintre et un sculpteur. Il a notament realisé des sculptures à partir d’icônes historiques comme la victoire de Samotrace, l’esclave mourant de Michel Ange, la Vénus, etc.

Pour peindre ses toiles, il utilisait des femmes nues qu’il recouvrait de peinture et qui était ensuite étalée sur la toile en mouvement.

Yves Klein est aujourd’hui un des maîtres de fil des nouveaux réalistes et aujourd’hui son bleu klein a marqué l’histoire, de part son concept et son influence.